Les choses à savoir avant votre première course de vélo

S’inscrire à un événement cycliste peut être un bon moyen de vous mettre au défi et d’évaluer votre niveau de condition physique. Mais une partie du défi de la course consiste à vaincre la peur de l’inconnu et à savoir ce que vous devriez et ne devriez pas faire sur le parcours. Utilisez ces conseils pour vous placer en tête du peloton et vous préparer au succès le jour de la course.

Avant la course, mangez uniquement ce que vous savez que votre estomac peut supporter. Testez votre repas avant la compétition pendant l’entraînement et ne changez pas trop le jour de la course. Tenez-vous-en avec ce que vous savez être efficace pour vous éviter les crampes et autres effets secondaires malheureux de trop manger.

En plus de votre équipement cycliste essentiel, ayez une liste de contrôle de ce qui devrait être fait avant le début de la course. Remplir des bouteilles d’eau, localiser les véhicules d’assistance, gonfler vos pneus et savoir où se trouvent les stations d’aide sur le parcours sont des éléments à inclure. Assurez-vous également de vous donner suffisamment de temps pour l’enregistrement et épingler votre dossard pour ne pas être pressé.

Toutes les courses nécessitent des casques, mais la plupart des événements ont également d’autres règles. Assurez-vous de lire toutes les informations sur le site Web de l’organisateur au lieu de cliquer simplement sur le bouton «Accepter tous les termes» afin que votre première course ne se termine pas par une disqualification. Buvez au moins une bouteille d’eau et consommez une barre énergétique par heure de course.

Bien que vous ne puissiez pas obtenir des massages quotidiens comme les pros, en prendre un après une grande course peut être un bon moyen de vous récompenser. Cela peut également aider à réduire la douleur et à récupérer plus rapidement.

Quelques conseils pour faire de la course contre la montre

Le contre-la-montre est sans aucun doute est l’une des compétitions de cyclisme la plus pure. Le cycliste tente de pédaler le plus rapidement possible contre une chose qui reste constante à savoir le temps qui passe. Certaines personnes l’aiment, et d’autres le détestent. Pour mieux affronter cette rude épreuve, voici quelques conseils livrés par des experts en la matière.

Entraînez-vous dans votre position contre la montre et installez-vous aussi confortablement que possible dans la position la plus aérodynamique possible. Vous devrez effectuer un contre- la-montre au moins une fois par semaine, sinon plus.

Vous vous sentez peut-être bien et frais dès le début, mais votre effort perçu est à la traîne par rapport à votre puissance réelle. Il est important de se rappeler que vous devez conserver la puissance la plus élevée possible pendant la durée définie, et non pendant les cinq premières minutes. Avoir un compteur de puissance est un excellent outil pour mesurer avec précision vos efforts.

Les épreuves contre la montre en vélo sont inconfortables. Vous êtes à la limite de la quantité d’énergie que vous pouvez produire pendant la durée de l’épreuve. Il est également extrêmement difficile de se concentrer pendant cette longue période sans que votre esprit ne prenne le dessus. En vous concentrant sur votre respiration et en utilisant des discours positifs tels que «mieux, plus vite, plus fort» vous augmenterez votre chance de parvenir à votre objectif.

Si vous voulez vous perfectionner dans ce genre de compétition de cyclisme, vous devez faire attention à tous les détails, comme un champion en particulier la nutrition et l’hydratation. Au préalable, vous voudrez manger des aliments légers et faciles à digérer. Recherchez et expérimentez les stratégies de nutrition et d’hydratation qui vous conviennent et mettez-les en pratique au préalable.

Les courses de vélo les plus célèbres

Tour de France : La plus célèbre course multi-étages au monde et l’un des trois grands tours européens. Fondé en 1903, cet événement a été organisé plus de 100 fois, avec un parcours moderne de 3 500 kilomètres sur 23 jours. Jacques Anquetil, Bernard Hinault, Eddy Merckx et Miguel Indurain ont été les vainqueurs.

Giro D’Italie : Créée en 1909 pour promouvoir les ventes du journal La Gazzetta dello Sport, cette course européenne à plusieurs niveaux hautement respectée est considérée comme la deuxième plus difficile à gagner derrière le Tour de France. Cette course n’a pas d’itinéraires fixes, mais elle se déroule généralement à la fin du mois de mai ou au début du mois de juin sur une période de 23 jours. Luigi Ganna a été le premier vainqueur du Giro D’Italia, tandis qu’Alfredo Binda, Fausto Coppi et Eddy Merckx sont les détenteurs du record avec 5 victoires.

Vuelta d’España : c’est le troisième Grand Tour d’Europe. Il a été créé en 1935 après les premiers succès du Tour de France et du Giro D’Italia. Au cours de sa longue histoire, il a eu lieu 71 fois en 2017 et, dans sa configuration moderne, il comprend 21 jours de repos. Le cycliste belge Gustaaf Deloor a été le premier vainqueur de cette épreuve, tandis que le cycliste espagnol Roberto Heras détient le record du plus grand nombre de victoires (2000, 2003, 2004 et 2005).

Tour de Suisse : c’est la course de vélo la plus célèbre de Suisse et son histoire remonte à 1933, année de la première victoire du coureur autrichien Max Bulla. Aujourd’hui, cette course est considérée comme un terrain d’essai pour les cyclistes qui veulent affronter le Tour de France. Le cycliste qui a remporté le plus de victoires sur cette épreuve sur plusieurs étapes est l’Italien Pasquale Fornara.