Connect with us

Général

Vélo à assistance électrique : tout ce qu’il faut savoir

Publié

le

En général, de nombreuses personnes achètent un vélo électrique, seulement motivés par l’envie de découvrir, de faire des essais. Alors on peut ainsi découvrir une large gamme d’options intéressantes offertes par ce moyen de transport exceptionnel. Le vélo électrique offre plus de rapidité, plus de distances à parcourir, plus régularité, plus de choses à transporter, entre autres. Il se différencie catégoriquement du vélo traditionnel sur de nombreux points. Donc il n’y a que des avantages à porter son choix dans le vélo à assistance électrique. Toutefois, avez-vous cerné tout ce qu’il faut savoir sur le vélo électrique, c’est ce que nous allons tenter de faire dans cet article.

C’est quoi véritablement le vélo électrique ?

Le vélo électrique, autrement appelé vélo à assistance électrique (VAE) est dans un premier temps un vélo. Toutefois, il ne s’agit pas de n’importe quel type de vélo. Un vélo électrique ne peut être fonctionnel que s’il y a pédalage. Il faut pédaler pour que le vélo électrique puisse bouger. Alors pour accompagner ce pédalage, il est doté d’une assistance électrique pour lui conférer plus de puissance ajoutée à l’effort que le cycliste fournit déjà. Le niveau opté par l’utilisateur relatif à l’effort qu’il fournit ainsi qu’aux paramètres spécifiques du moteur, permettent de doser cette assistance électrique. L’utilisation du vélo électrique est définie par le cycliste lui-même.

Mode de fonctionnement du vélo électrique

Le vélo électrique est doté d’un moteur situé, soit dans les roues, soit au niveau du pédalier. Une batterie alimente ce moteur et permet l’assistance électrique quand le cycliste pédale. En général, les vélos électriques possèdent 3 à 4 modes d’assistances aidant à la régulation de l’intensité de l’assistance au pédalage. Lorsque qu’il est en mode sans assistance (mode OFF), les vélos électriques sont employés tels que les vélos traditionnels mais beaucoup plus lourd. Au regard de la loi, un vélo électrique est considéré comme tel, s’il se conforme aux critères régis par la Norme EN15194. Tout d’abords la coupure de l’assistance électrique doit être faite à partir de 25 Km/h. Ensuite, cette coupure de l’assistance doit être effective dès que l’utilisateur arrête de pédaler. Pour finir, la puissance nominale du moteur du vélo électrique ne doit pas aller au-delà des 250 Watts.

Les différents types de vélo électrique

Le marché des vélos regorge autant de modèles de vélo à assistance électrique que de modèles de vélo traditionnel. Si nous prenons en référence ce comparatif, vous pouvez choisir le mode de VAE qui vous convient et lui consacré à divers type d’utilisation : utilisation urbaine, circulation sur la route, aller grimper au niveau des cols alpins, entre autres. Par contre, le vélo à assistance électrique n’est pas destiné à tous les types d’utilisation. Pour les férus de compétition, il existe des VAE de compétition. Les principales catégories de vélo à assistance électrique sont : le vélo de ville à assistance électrique, le VTT à assistance électrique, le VTC à assistance électrique, les vélos de randonnée à assistance électrique, les vélos de route à assistance électrique, les vélos à assistance électrique rapide – Speed Pedelecs.

Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut être :

Copyright © Cyclisme Info - 2018